Dis leur des conseils pour s’adapter quand ils s’expatrient!

 C Users Miou Desktop coursL3 book tour

Qui n’a jamais rêvé de renouveau, de nouvelle vie, d’une aventure surtout à l’heure de la mondialisation? L’herbe est, dit-on, toujours plus verte ailleurs, beaucoup de personnes partent s’installer loin de chez eux. Mais une fois la phase d’excitation passée, la réalité vous rattrape pour faire face à des défis souvent difficiles. Pour vous aider à vous adapter à ce changement, administrez-vous une dizaine de dose de conseils :

1- Pour ceux qui veulent s’expatrier, surtout venant des pays en voie de développement, commencez par bien se renseigner sur les  démarches administratives  à effectuer une fois sur place (carte de séjours, sécurité sociale, permis de travail…).Bien souvent, il y a des procédures à suivre qui ,une fois bien comprises, ne sont pas si compliquées à suivre .

2- La phase d’adaptation débute souvent par le choc culturel provoqué par un changement d’environnement. Cette phase est caractérisée par  un sentiment d’instabilité, de perte de repères, de manque de confiance, de l’anxiété….Tout d’abord se renseigner sur la culture du pays d’accueil, les traditions par exemple,  permettent  de réduire la difficulté d’intégration. Ainsi,  en maîtriser les moyens de communication, aussi bien verbaux  que non-verbaux, permet d’écarter les malentendus.

3- Un des défis les plus importants est d’essayer de se fondre dans la masse. Allez vers les autres pour surmonter les difficultés mais également pour enlever la solitude. C’est un des moyens les plus rapides pour booster son énergie et  retrouver le sourire. N’oubliez pas que vous êtes une personne unique, et que pour ce que vous avez à offrir, des gens seront ravis de faire votre connaissance.

4- S’enrichir des différences, profiter des particularités du pays d’accueil. Essayez de garder l’esprit ouvert, avoir des coutumes et normes sociales qui n’ont rien de similaire aux vôtres  sont fascinants ; et peuvent vous apprendre énormément. Avec le temps, vous verrez qu’ils vous ont permis un développement personnel et vous ont aidé à évoluer.

5-Faites le minimum de comparaison, car vous avez en vous des choses irremplaçables. Votre famille, vos amis, votre ville d’origine, même le goût de la nourriture de chez vous sont authentiques. Votre nouvelle ville contiendra beaucoup de défauts à côté de ça, mais laissez leur une chance de vous surprendre.

6-Prendre du temps pour se retrouver aide également à s’intégrer plus facilement. Garder les habitudes de vie en consacrant par exemple du temps aux activités qui vous sont familières. Fréquentez la communauté des gens ayant la même culture que vous, regardez un film en votre langue d’origine, faites un repas traditionnel….

7-Les organismes d’aide à l’intégration sociale ainsi que les soutiens psychologiques existent. Renseignez vous auprès de votre nouvelle ville pour connaître  l’accessibilité de ces lieux. Ne  craignez pas  de demander de l’aide si besoin, d’autant que ces endroits sont souvent gratuits.

8-Se dire qu’on a de la chance de pouvoir faire du tourisme sur du long terme. En effet, pour apprendre à connaître votre ville d’adoption, vous aurez à le visiter. C’est l’occasion de profiter des choses que vous n’avez pas avant, de découvrir de nouvelles activités amusantes à votre portée (jouer avec de la neige, essayer les parcs d’attraction, aller au zoo voir des animaux…).

9- Si malgré tout vous n’arrivez vraiment pas à vous sentir bien, donnez-vous du temps et soyez indulgents envers vous-mêmes. Les coups de blues arrivent à tout le monde, alors laissez vous aller à vos sentiments, ne les combattez pas. Comme exemple : vous voulez rester un peu seul, ou bien verser quelques larmes, alors  laissez aller votre chagrin.

10- Comprendre que de  toute façon peu importe le lieu,  la vie sera toujours difficile, et qu’il y aura toujours des moments d’inconfort, de nostalgie. Quand vous retournerez dans votre lieu d’origine, la vie pendant votre voyage vous manquera, ce sera le choc culturel du retour.

En un mot, tout ce que vous aurez appris restera de l’expérience, bonne ou mauvaise elles vous auront aidé à avancer. A ce propos, Einstein a dit que « la connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information » alors,bon séjour à vous!