My to-do list pour alléger mes jambes

Pathologie dont souffrent majoritairement les femmes, les douleurs aux jambes représentent des inconforts pour la pratique d’activités quotidiennes .Les lignes qui suivent sont destinées à tous ceux qui souffrent de troubles de la circulation, de jambes lourdes joints aux insuffisances veinolymphatiques, et/ ou de ses symptômes liés aux troubles hémorroïdaires.

-Mettre des vêtements ,qui ne serrent pas les jambes, permet de recourir à la déficience des parois des veines. Les jeans trop serrés, les bottes font office de garrot et les compriment.

-Surélever les pieds pendant le sommeil. Pour ce faire, placer des cales sous le lit, ou des  coussins sous le matelas.

-Essayer de porter le moins possible des talons supérieurs à 6 cm, car diminue la pression nécessaire au retour du sang.

-En règle générale, les excès nuisent toujours à la santé, proscrire au maximum les  épices (même si c’est trop bon), les excitants ainsi que l’alcool.

-En cas de troubles liés aux symptômes hémorroïdaires, lutter contre la constipation réduit également la douleur, ainsi les aliments à fibre sont à privilégier. Cela ne signifie pas arrêter le chocolat et les féculents, mais varier l’alimentation pour permettre  l’amélioration du système digestif(aliments riche en vitamine E et P pour les veines).

-Porter les fameux bas de contention pour comprimer les jambes et augmenter le tonus veineux. Leurs élasticités permettent de serrer les mollets. Faits sur mesure, les modèles se déclinent en chaussettes, mi-bas et collants. La texture peut en faire des modèles discrets et tendances, certaines classifications rentrent dans le remboursement par la sécurité sociale.

-Utiliser des médicaments en cas de crises intenses  ou prolongées. Ne pas hésiter à consulter son médecin voire même un spécialiste pour un avis médical. Il est à noter que les veinotoniques sont disponibles sans ordonnance, ils sont à base d’extraits de plantes et permettent la tonification des veines. Ils se présentent sous plusieurs formes: gel, crème, pommade, selon ce qui vous convient. Demander avis à votre pharmacien pour les prix, et à votre mutuelle pour la prise en charge.

-Utiliser les plantes elles-mêmes en thérapie naturelle, car elles agissent en profondeur, sur du long terme et sans agresser l’organisme. On  retrouve les compléments  en phytothérapie et homéopathie, sous forme de gélule, ou en solution buvable (type tisane..).Cependant demander un avis médical pour connaître les  possibles contre-indications.

-Combattre la sédentarité  par la pratique d’activités physiques régulières (natation, cyclisme..). Se figer dans une position prolongée, que ce soit assis ou debout altère la circulation. Toutefois, il ne s’agit pas de faire un sport de combat pour se défouler, mais de faire ce qui peut devenir une habitude, marche  pendant 30mn par jour par exemple pour faciliter le retour veineux.

-Ne pas surexposer les jambes à la chaleur (saunas, cire chaude..) Si possible, se laver les jambes en massant de bas en haut, se rincer avec de l’eau froide ou fraîche en remontant du bas vers l’aine.

De toute évidence, améliorer son hygiène de vie reste bénéfique pour la santé en générale et pas seulement pour les jambes.Et vous quels sont vos petites astuces ?