London Grammar

LONDON

Le succès de London Grammar est  apporté par la chanson « Waisting my young years », marquant la collaboration de trois jeunes talentueux artistes anglais. A la tête de cette révélation, un trio de passionnés,  de perfectionnistes, Daniel Rothman (guitare),  Dot Major (clavier, percussions) et Hannah Reid (chant). Une histoire qui trouve son origine à l’Université de Nottingham , en passant par  le passage de « Hey Now » via les réseaux sociaux, et se poursuit en donnant naissance à un album « if you wait » sorti en septembre 2013.

La musique de London Grammar est un savant mélange de sons électros, de soul et même parfois de classique. Mais la voix froide, envoûtante  et perçante d’Hannah en fait la particularité. Cette voix qui transmet les message à travers des paroles, qu’elle a écrit,  résonnant  comme un chef d’œuvre sonore grâce aux interactions avec les instruments de Dan et Dot. Des décharges émotionnelles  diffusées à travers une   mélancolie à en couper le souffle, une bouffée d’air fraîche dans le domaine de la pop Anglaise.

Après s’être produit dans de nombreux bars britanniques, c’est désormais sur les scènes internationales que le groupe se produit. La première tournée de London Grammar en Europe a débuté fin 2013, en passant par le Festival Les Inrocks à Paris. La tournée mondiale a débuté en Mars dernier jusqu’en septembre, au programme il se produira aux Etats-Unis,  dans les villes britanniques et en France, ce qui fera un total de 40 concerts

london-grammar

« Il y a quelque chose de tragique qui flotte dans l’air et qui est assez difficile à capter, car en même temps on reçoit beaucoup d’images d’une jeunesse euphorique qui s’exhibe sur les réseaux sociaux, alors qu’on sent qu’en profondeur quelque chose ne tourne pas rond.. « Hannah Reid.